Les constellations, au nombre de 88, sont des groupes d'étoiles situées dans une même partie du ciel terrestre bien délimitée et qui, pour un observateur sur terre, sont reconnaissables selon leur position et selon les figures géométriques qu'elles forment. Certaines constellations sont célèbres et très connues (Orion, la Grande Ourse), d'autres presque inconnues car peu visibles à l'oeil nu. Les étoiles de chaque constellation sont nommées, à partir de la plus brillante, suivant l'ordre de l'alphabet grec mais il existe quelques exceptions.

la constellation d'Orion

La classification en constellations, identifiées à des héros mythologiques, à des animaux ou des objets, existe depuis l'Antiquité et le premier catalogue fut réalisé par l'astronome grec Hipparque. Il s'agit d'une commodité destinée à un repérage visuel mais non d'une réalité physique. En effet beaucoup d'étoiles appartenant à une même constellation n'ont aucun lien entre elles et sont souvent très éloignées les unes des autres. Ainsi les étoiles qui dessinent le W de Cassiopée s'échelonnent à des distances de 55 à 600 années-lumière.

 Les constellations effectuent, selon l'heure du jour et selon la saison, un double mouvement apparent, conséquence de la double rotation de la terre. C'est pourquoi, selon le lieu où l'on se trouve, l'heure et l'époque de l'année, seules quelques constellations sont visibles. L'ensemble des constellations n'est visible que le long de l'équateur. Ailleurs, certaines constellations restent au-dessous de l'horizon et demeurent invisibles. D'autres se lèvent et se couchent. Enfin, les constellations appelées circumpolaires restent toujours au-dessus de l'horizon et sont donc toujours visibles dans l'hémisphère où elles sont situées mais invisibles dans l'autre hémisphère en raison de la courbure de la terre. Les 12 constellations du zodiaque se trouvent sur le plan de l'écliptique.

la nébuleuse de l'Oeil de Chat dans la constellation du Dragon à 3 000 al

Dans la zone occupée par une constellation, on peut observer non seulement les étoiles qui la composent mais aussi d'autres corps célestes, comme les nébuleuses ou les galaxies. Ces corps célestes ont été répertoriés par l'astronome Charles Messier en 1781. Les nébuleuses, qui sont de vastes nuages denses de gaz et de poussières sont de plusieurs types. Les nébuleuses planétaires entourent une étoile chaude et sont constituées de matière éjectée par celle-ci. Les nébuleuses diffuses ou à émission, qui se trouvent à proximité d' étoiles chaudes, sont brillantes et émettent de la lumière. Les nébuleuses par réflexion n'émettent pas elles-mêmes de la lumière mais réfléchissent celle des étoiles voisines. Les nébuleuses obscures sont riches en poussières qui masquent les étoiles environnantes

Les constellations et leurs principaux corps célestes :

accueilpage suivantepage précédente